2016 01 septembre au 01 septembre Concert Mahan Esfahani
Mahan.png

Mahan Esfahani was born in Tehran in 1984. He went on to study musicology and history at Stanford University, and later completed his formation with the celebrated Zuzana R ži ková in Prague. He was a BBC New Generation Artist from 2008-2010 and in 2014 Mahan was on the shortlist both for the Royal Philharmonic Society Instrumentalist of the Year and Gramophone Artist of the Year. In 2015 he was BBC Music Magazine 'Newcomer of the Year' and was again nominated for the Gramophone Awards for Artist of the Year.

Since his debut in 2009, highlights include appearances at the Zurich Tonhalle, Cologne Philharmonie, Wigmore Hall and the Barbican Centre in London, Vienna Konzerthaus, Berlin Konzerthaus, Schloss Elmau, Lincoln Center in New York, Sumida Symphony Hall in Tokyo, the Laeiszhalle in Hamburg, the Rudolfinum in Prague, and the Bach Festival of Leipzig.

Following two albums for Hyperion Records - with C.P.E. Bach’s Württemburg Sonatas garnering a Gramophone Award and a Diapason d’Or, and the complete keyboard works of Jean-Philippe Rameau being named in the New York Times ‘Critics’ List of Top Recordings of 2014’ - Mahan Esfahani signed with Deutsche Grammophon. His first album for DG, ‘Time Present and Time Past’ - was released in Spring of 2015, garnering a 'Choc de Classica' in France. His recording of Bach’s ‘Goldberg Variations’ for Deutsche Grammophon was released at the end of August 2016.

2016 11 février au 11 février Conférence Tomas Saraceno et Bertrand Piccard
capture-decran-2018-02-01-a-16.13.39.png
2016 21 janvier au 21 janvier Tomás Saraceno PERFORMANCE INFRALANGUAGE I
EM-recto.jpg

Carmen Campo Real, née à Paris en 1968, est une artiste et poète française. Elle vit et travaille à Genève.

Admise au concours de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm, Paris, Fr), diplômée de philosophie, elle a suivi une voie plutôt empirique en intégrant des agences de presse internationales - Condé Nast, Sygma et Sipa - en qualité de journaliste, (Vogue France, Elle Etats-Unis, Vanity Fair, Rolling Stone, Glamour, New Yorker). Au cours de cette période, sa pratique poétique a été marquée par des voyages et la rencontre d'artistes tels que Louise Bourgeois, Bernard Heidsieck, Lucien Freud, Jacques Villeglé, Zaou Wou-Ki qui, sous des formes transversales, ont eu une profonde influence sur son œuvre.

Résidant depuis 2002 à Genève, elle est l'auteur d'un ensemble de recueils poétiques, caractérisés par son intérêt pour les systèmes métriques et la versification, publiés aux éditions Slatkine : Perfusions (2009), Cartilage (2010) et Hiatus (2014).

Performeuse, elle conçoit des événements mêlant lecture, déclamation, danse, mime. Ce rapport du texte au corps, de la diction au geste, inscrit son travail dans la lignée des poètes tels que Vito Acconci ou John Giorno et son « cri de reconnaissance surprise » (W. Burroughs). Le travail d'écriture ainsi extériorisé,

« extirpé » du silence vers de nouveaux espaces-temps sonores, incarne alors une proposition plastique : la maîtrise d'une diction alternant gravité, stridence, hachure ou larges périodes de calme, plongeant le langage dans une picturalité épaisse, où le geste vaut pour un mot ou une couleur.

Son passage d'un support à l'autre - peinture, collages, photographie, musique, danse - s'inscrit dans une recherche obstinée de transdisciplinarité. Il relève de l'ordre de fulgurances successives qui ne trouvent leur place que par irruption momentanée. Cette approche radicale contient l'impossibilité de la série : ce sont des pauses brèves, des sortes de haïkus, de médiums, d'onomatopées, de pratiques, qu'elle propose en passagère ou passeuse.

En 2015, son travail a pris la forme de dialogues avec des artistes, comme pour la performance Infralangage I effectuée autour de l’œuvre de Tomás Saraceno Espace Muraille.

© 2018 ESPACE MURAILLE / TOUS DROITS RESERVES