CLOSE
NEXT

2017
20 janvier / 15 avril

2017
20 janvier / 15 avril

Edmund de Waal - Lettres de Londres

L’art et l’écriture d’Edmund de Waal témoignent de sa fascination persistante envers la nature des objets, ainsi que pour les histoires qui ont mené à leur collection et à leur exposition. Céramiste depuis son enfance et écrivain de renom, son obsession pour “l’or blanc” de la porcelaine l’aura conduit à rencontrer des personnes et des lieux qui contribueront à renforcer sa compréhension de la nature du matériau. Ses installations de grande envergure de récipients en porcelaine, pour lesquels il est le plus connu, ont été exposées dans nombre de musées de par le monde. Une grande partie de son œuvre récente tourne autour des idées de la collecte et des collections, de comment les objets peuvent être assemblés, perdus, volés, dispersés. Fruit d’un dialogue entre le minimalisme, l’architecture et le son, son travail porte aussi la marque de sa passion pour la littérature.

Commissaire d'exposition: Laurence Dreyfus

Edmund de Waal naît en 1964 à Nottingham, au Royaume-Uni. En 1986, il obtient un baccalauréat avec mention de l’Université de Cambridge, puis en 1992 un diplôme d’études supérieures de l’Université de Sheffield. Depuis 2004, de Waal est professeur de céramique à l’Université de Westminster, à Londres. Parmi ses expositions individuelles récentes dans des musées, on peut citer : “Ceramic Rooms,” Geffrye Museum, Londres (2001); New Art Centre, Roche Court, Royaume-Uni (2004); “Arcanum,” National Museums and Galleries of Wales, Cardiff (2005); “Vessel, perhaps,” Millgate Museum, Newark, Royaume-Uni (2006); Kettle’s Yard, Cambridge, et Middlesbrough Institute of Modern Art, Royaume-Uni (2007); “Signs & Wonders,” Victoria & Albert Museum, Londres (2009); “Night Work,” New Art Centre, Roche Court, Royaume-Uni (2010); “Edmund de Waal at Waddesdon,” Waddesdon Manor, Aylesbury, Royaume-Uni (2012); “On White: Porcelain Stories from the Fitzwilliam,” University of Cambridge, Fitzwilliam Museum, Royaume-Uni (2013); “Another Hour,” Southwark Cathedral, Londres (2014); “Atmosphere,” Turner Contemporary, Margate, Royaume-Uni (2014); “Lichtzwang,” Theseus Temple, organisé par le Kunsthistorisches Museum, Vienne (2014); et “The lost and the found: work from Orkney,” New Art Centre, Roche Court, Royaume-Uni (2015). Quant à ses expositions individuelles les plus récentes en galerie, on peut relever : “Edmund de Waal: ten thousand things,” Gagosian Gallery, Beverly Hills (2016); et “Irrkunst,” Max Hetzler gallery, Berlin (2016).

Ses mémoires, intitulées The Hare with Amber Eyes et saluées par la critique, ont remporté le Costa Biography Award ainsi que le RSL Ondaatje Prize. En 2015, de Waal se voit décerner le prestigieux prix Windham-Campbell pour une oeuvre non romanesque par l’Université de Yale. Son dernier livre, The White Road: A Pilgrimage of Sorts, fut publié en novembre 2015.
De Waal vit et travaille à Londres.

> Vernissage le jeudi 19 janvier 18H00